le livre Tej par texto mon avis

Un compte Instagram, puis un livre.

Ce livre est un livre de divertissement, rien de plus.

Ne vous attendez pas à y trouver des méthodes et des conseils. Au mieux, dédramatisez votre rupture en vous rassurant sur le sort que vous avez peut-être évité. Au pire, vous esquisserez quelques sourires, éventuellement quelques rires.

Le livre se résume en une série de commentaires humoristiques sur les posts Instagram d’un tej par texto. Pour le reste, voilà ce que vous allez vraiment apprendre dans ce livre : l’auteure Audrey Gagnaire, son parcours, ses envies, son CV en quelques lignes, pas vraiment plus.

Ensuite, l’histoire de tej par texto. Spoil : ça commence par l’histoire d’un tej… par texto. S’ensuit une critique de la société actuelle : la solitude, l’ultra-connexion, le diktat des applications. Ce n’est pas transcendant, mais ça ne prétend pas l’être, donc tout est raccord. Pas de prétentions vaniteuses ici.

L’essentiel du livre est basé sur les posts Instagram commentés par l’auteure, c’est marrant, il y a une pointe de sarcasme ici et là et de l’impertinence. J’ai ri quelques fois et j’ai fait des « rhoooo quand même, c’est chaud là !». En une heure, j’avais terminé “l’ouvrage”.

Le livre est découpé en 5 chapitres, dont 3 d’environ 25 à 30 posts Instagram commentés, le reste n’est qu’introduction et conclusion.

On pourrait facilement tomber dans la haine et l’injustice, mais ici nous sommes dans de l’anonyme, juste humain. Un jour tu « tej », l’autre jour tu te fais tej. On se rend compte aussi que les échanges lors de ruptures amoureuses sont souvent très « moches » et que l’honnêteté par texto, voire la méchanceté, est bien plus facile, pour notre plus grand plaisir de lecteur voyeuriste.

Avec un peu de recul, le livre pourrait s’appeler « Les messages des gens ordinaires lors d’une rupture amoureuse ». L’auteure nous explique à plusieurs reprises que le second degré est plus qu’obligatoire pour avoir encore foi en l’humanité. C’est d’ailleurs sur ce constat que le livre est fait.

Conclusion : pas grand-chose à dire sur ce livre. Il est sympa, mais au mieux à offrir à un·e ami·e qui se fait souvent tej.

Je conseille ce livre à ceux qui ont beaucoup d’humour second degré et de l’argent à dépenser. Eh oui, 15,90 € c’est beaucoup ! Un prix plutôt élevé pour réunir des commentaires de post Instagram d’anonymes.

Romuald

Interactions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *